1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec elle
Un timide à new york
 Un timide à new york
rediger un nouveau commentaire sur youtube.com
catégorie : critique ou information sur l'oeuvre ou l'artiste
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
Le culot du timide, ce n’est pas un mythe. Un jeune homme vient de le prouver brillamment en réalisant une vidéo sur sa timidité qui est projetée sur la façade du musée Guggenheim de New York.

La timidité à divers degrés concerne 58% d’entre nous. Moi par exemple qui suis toujours allée comme à l’abattoir à des oraux de concours que je réussissais pourtant sans problème et ai dû faire un gros effort pour m’adresser à de parfaits inconnus sur internet et surtout les rencontrer réellement, sans parler des nombreuses fois où mes responsabilités associatives m’ont amenée à prendre la parole en public.

Mais je ne suis pas ici pour vous parler de moi, je suis ici pour attirer votre attention sur un jeune homme de 24 ans qui a un nom pas facile à retenir et à porter pour un timide, Pierre Axel Vuillaume-Prézeau. Un jeune homme tout étonné de son succès mondial qui dit « pour moi ce film d’étudiant n’est pas très bon, on est loin d’une œuvre d’art, j’ai juste voulu exprimer ce que ressent un timide dans sa vie de tous les jours ».

Pierre Axel, on va simplifier, a réalisé un petit film de fin d’études intitulé « Le syndrome du timide », dans lequel il montre avec beaucoup de créativité et d’humour ce que signifie manquer d’assurance au quotidien. Il a eu le culot de faire concourir sa vidéo parmi 23000 autres dans le cadre de la biennale d’art vidéo You Tube Play organisée avec le concours du musée Guggenheim de New York et de gagner le concours.

Vuillaume-Prézeau c’est un nom difficile à retenir mais quelque chose me dit qu’on va y arriver dans les années futures. Mon commentaire n’a de sens que si vous allez voir la vidéo « le syndrome du timide» dont je vous mets le lien ci-dessous en première réaction. Vous ne devriez pas être déçus.

http://www.dailymotion.com/video/xcnpoc_le-syndrome-du-timide_fun

Partager sur Facebook
réactions : 17
lectures : 3397
votes : 7
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 17 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
Il a déjà fait plusieurs courts-métrages dont certains ont été primés. Actuellement il est assistant réalisateur de longs-métrages et je pense qu'il finira par être réalisateur lui-même.
 30/11/10 à 13h13
TimeoDanaos
... va pas tarder à nous signer des clips pour des assurances
Merci pour la découverte.
 24/11/10 à 11h29
Il l'affirme, il le signe.
C'est bon de l'entendre.
 24/11/10 à 11h17
a la lumière duquel on peut se demander si on n'a pas un jour soi-même face à un emportement qui n'était qu'empêtrement vu un Casanova où il n'y en avait pas.
 21/11/10 à 23h47
Top Slurp
quand on surmonte sa timidité on en devient "trop" courageux.

Passé les bornes il n'y a plus de limite. Par exemple au lieu de flirter gentiment on embrasse directement, et de manière effrayante, la personne qui nous intéresse.
 21/11/10 à 21h20
de tous les grands timides Brel, Gainsbourg, Souchon, Jouvet, Bourvil, Woody Allen et les autres qui ont cherché les feux de la rampe.
Et paradoxe de ces gens débordant d'assurance à en être antipathiques que l'on rencontre dans la vie quotidienne et qui sont en fait de grands timides qui se masquent.
 21/11/10 à 16h20
de la découverte *****
 21/11/10 à 15h12
Zone
Et comme souvent ce syndrome trouve des formes paradoxales.
Plutôt réservé, rien ne me procure plus de plaisir que d'animer ou de prendre la parole en public
 21/11/10 à 13h20
Jamaouse
merci de nous le faire connaître
 21/11/10 à 12h30
PA V-P restitue fidèlement son ressenti de grand timide comme Brel avait su le faire en son temps.
Pierre Axel Vuillaume-Prézeau réussit à nous expliquer son ressenti du dedans à nous qui sommes dehors et le résultat est très touchant
 21/11/10 à 11h24
capucine37
avoir de l'estime pour soi,voilà la solution !

il doit bien y avoir un exposé là- dessus évidemment !
 21/11/10 à 11h14
Rois et Reines
Si tous les timides avaient ce coeur là !