1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
ses films - tri :   

Woody Allen

Né en 1935 à Brooklyn, Allen Stewart Konisberg s'intéresse très jeune à la magie et à la clarinette, deux hobbies qui le suivront tout au long de sa vie. C'est à l'âge de quinze ans qu'il fait ses premiers pas dans le monde de la comédie : sous le nom de plume de Woody Allen, il écrit des histoires drôles pour un journ suite...

 Films crédités :
 Le Rêve de Cassandre
 XX premios Goya
 Anything else, la vie et tout le...
 Hollywood Ending
 Le Sortilège du scorpion de jade
 Morceaux choisis
 Escrocs mais pas trop
 Accords et désaccords
 Fourmiz
 Harry dans tous ses états
 Wild Man Blues
 Tout le monde dit - I love you
 Maudite Aphrodite
 Nuits de Chine
 Meurtre mystérieux à Manhattan
 Maris et femmes
 Ombres et brouillard
 Scènes de ménage (dans un centre...
 Crimes et délits
 New York Stories
 Hannah et ses soeurs
 Broadway Danny Rose
 Zelig
 Comédie érotique d'une nuit d'ét...
 Stardust Memories
 Manhattan
 Annie Hall
 Le Prête-nom
 Guerre et amour
 Woody et les robots
 Tout ce que vous avez toujours v...
 Tombe les filles et tais-toi!
 Bananas
 Prends l'oseille et tire-toi
 Casino Royale
 Lily la tigresse
 Quoi de neuf, Pussycat?
 Films réalisés:
 Minuit à Paris
 Vous allez rencontrer un bel et ...
 Whatever works
 Vicky Cristina Barcelona
 Le Rêve de Cassandre
 Scoop
 Match point
 Melinda and Melinda
 Anything else, la vie et tout le...
 Hollywood Ending
 Le Sortilège du scorpion de jade
 Escrocs mais pas trop
 Accords et désaccords
 Celebrity
 Harry dans tous ses états
 Tout le monde dit - I love you
 Maudite Aphrodite
 Nuits de Chine
 Coups de feu sur Broadway
 Meurtre mystérieux à Manhattan
 Maris et femmes
 Ombres et brouillard
 Alice
 New York Stories
 Crimes et délits
 Une autre femme
 September
 Radio Days
 Hannah et ses soeurs
 La Rose pourpre du Caire
 Broadway Danny Rose
 Zelig
 Comédie érotique d'une nuit d'ét...
 Stardust Memories
 Manhattan
 Intérieurs
 Annie Hall
 Guerre et amour
 Woody et les robots
 Tout ce que vous avez toujours v...
 Bananas
 Prends l'oseille et tire-toi
 Lily la tigresse

Ils aiment Woody Allen

Faites leur rencontre
Voici les derniers commentaires écrits sur :
Woody Allen
           Ecrire
un commentaire
découvrez le profil et les goûts de bretzelle
bretzelle
à propos de Woody Allen

27/07/15
« Accords et désaccords »
C’est sur un air de banjo que Jean-jaques Briard vous allez nous parler de … … De guitare. Jango Reinhardt jouait de la guitare ! Oui, pardon ! donc nous allons parler de « Sweet and lowdown », de Woody Allen. Oui, Woody Allen est un musicien… D’ailleurs il joue ...lire la suite du commentaire suite
2 réactions
lectures : 777
votes : 4
découvrez le profil et les goûts de pianissimo51
pianissimo51
à propos de Woody Allen

27/09/13
Woody Allen /Emmanuel Bercot
"Elles s'en vont", elles craquent, elles fuyent ,en faillite bancaire et sentimentale. Elles refument trop, boivent trop, font des rencontres plus ou moins heureuses, tentent de se reconstruire. Deux réalisateurs, Woody Allen (Blue Jasmine), Emmanuelle Bercot (Elle s'en va) s'...lire la suite du commentaire suite
6 réactions
lectures : 1555
votes : 0
découvrez le profil et les goûts de touslesbato
touslesbato
à propos de Woody Allen

17/07/12
To Rome with Woody and Co
Rome lui va très bien à moins que ce ne soit Woody qui s'épanouit au sein de cette ville fantasque et fantastique. Il la filme comme il avait filmé paris autour de minuit et là je ne suis pas choquée, le côté touriste énamouré(e) me va bien aussi, Rome est si belle sous cette lu...lire la suite du commentaire suite
11 réactions
lectures : 2315
votes : 1

Biographie de Woody Allen

... al local, s'illustre rapidement par une production énorme et y gagne 200$ par semaine. Woody Allen passe ensuite à l'écriture de talk-shows, et finit par se laisser convaincre par ses agents de surmonter sa peur de la foule pour monter lui-même sur scène.

Après quelques années de scène, Woody Allen se retrouve engagé sur le tournage de Quoi de neuf Pussycat ? Il est chargé d'écrire les dialogues de Warren Beatty, et se voit confier un petit rôle en prime. Mais il se réserve les meilleures répliques, rendant celles de Beatty de moins en moins intéressantes ; Beatty quitte alors le projet, et est remplacé par Peter Sellers qui exige d'avoir les meilleures répliques. Désormais, Woody Allen décide de ne travailler sur un film qu'à la condition de contrôler tous les aspects du tournage.

Son premier long métrage, sur lequel il intervient pour ajouter des séquences et des commentaires, est Lily la Tigresse en 1966, l'histoire d'une espionne japonaise à laquelle il ajoute celle d'espions en quête d'une recette secrète de salade. Mais c'est Prends l'oseille et tire-toi (1967) qui lui permet de faire ses véritables débuts de réalisateur ; à partir de là, il réalisera à peu près un film par an, en plus d'une douzaine de pièces et de plusieurs livres comiques. En 1969, Woody Allen joue le rôle principal de Tombe les filles et tais-toi, adaptation par Herbert Ross de sa pièce Play it again, Sam ; par la suite, il se laissera très rarement diriger (Martin Ritt pour le Prête-nom en 1976, Godard pour le Roi Lear, Paul Mazursky).

Les films de Woody Allen se caractérisent par leur humour intellectuel, juif et new-yorkais ; Allen lui-même y apparaît très souvent, jouant toujours le même personnage névrosé et maladroit, écrivain plus ou moins raté. Il commence par des comédies burlesques, comme Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Sexe sans jamais oser le demander, Woody et les robots, Guerre et amour ; puis il s'impose par des œuvres plus personnelles, au ton plus mélancolique sans manquer d'auto-dérision : Annie Hall (Oscar du meilleur réalisateur et du meilleur scénario en 1978), Intérieurs (1978), Manhattan (1979), puis September ou encore Une autre femme.

Ses premiers films sont marqués par la présence de l'actrice Diane Keaton ; dans les années 80, la nouvelle égérie de Woody Allen est Mia Farrow. On la suit dans la Comédie érotique d'une nuit d'été (1982), l'hommage fantastique au septième art La rose pourpre du Caire (1985), le nostalgique Radio Days, ou encore Maris et femmes (1992) et Meurtre mystérieux à Manhattan (1993).

Après sa rupture avec Mia Farrow, Woody Allen se plaira à faire appel à plusieurs nouveaux talents : Mira Sorvino, Julia Roberts, Winona Ryder, Leonardo DiCaprio, Charlize Theron... Jusqu'au milieu des années 2000, où les films de Woody Allen quittent l'omniprésente New York pour Londres avec la trilogie Scoop, Matchpoint, Le Rêve de Cassandre. C'est Scarlett Johansson qui devient sa nouvelle actrice fétiche ; en 2008, Woody Allen s'intéresse à l'Espagne et à Penelope Cruz pour Vicky Christina Barcelona, puis revient à New York pour la comédie douce-amère Whatever works.

En 2010, Woody Allen réalise You Will Meet a Tall Dark Stranger, présenté hors compétition au 63e festival de Cannes.

Copyright pointscommuns.com/Ligos