1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
sélectionnez le top commentairesLe top commentaires de pointscommuns : afficher les commentaires selon les critères suivants
top commentaires 
 
rédacteur du mois
meretseger
La jeune fille et son aigle
à propos de Pretty Woman
par meretseger
publié le Monday 17 April 17
Pretty Woman

Vous succomberez certainement au sourire épanoui de l'héroine de La jeune fille et son aigle si vous acceptez de devenir l'un des rares spectateurs de ce film documentaire exceptionnel . Dans des paysages à couper le souffle vous suivrez les aventures d'Aisholpan , jeune mongole de 13 ans que rien n'arrête dans sa quête de dresseuse d'aigle . Cela commence par la capture en milieu hostile de son faucon de trois mois , puis nous assistons au dressage de l'oiseau au grand dam de la communauté masculine qui voit d'un mauvais oeil une femme grossir leurs rangs . Mais la jeune fille est...... lire la suite du commentairesuite

6 réactions
lectures : 229
votes : 4
minos36
VOYAGE AU LONG COURS
à propos de Les Sages poètes de la rue
par minos36
publié le Monday 3 April 17
Les Sages poètes de la rue

VOYAGE ...... Longtemps ne ne cessai de voyager ! Je cherchai des femmes impudiques pour m'abandonner dans leurs bras. Je cherchai les premiers livres à lire je dévorai les voyelles en apéritif. Et me disais : vas-y, vas-y, vogue ! Fais d'une année son duplicata, duplicatum, dupli caca ! Eloigne toi de ce langage qui ne connaît pas la décence. Je voyageais, je voyageais... Jusqu'au jour où j'ai perdu mon prépuce avec une femme qui n'avait aucune fourrure, même pas synthétique, oh la tique, oh la tique ! Ce fut le printemps d'une autre vie...... lire la suite du commentairesuite

6 réactions
lectures : 291
votes : 4
minos36
MON AMI PSY EST MORT
à propos de Les Sages poètes de la rue
par minos36
publié le Wednesday 29 March 17
Les Sages poètes de la rue

Je suis désolé de vous infliger une si triste lecture ! Un ami à moi, notoire psy de son état, menait une vie paisible, du moins il le croyait , le pauvre naïf, avec sa superbe femme, dont la libido était le sujet de parlote et autre commérages dans tous les salons chics de la sous préfecture. Or r voilà que cette garce, style N WWOD, quitta le domicile conjugal et se mit avec CHARLES MAISON, minable employé dans une usine de baignoires ,connu dans la sous préfecture et aussi aux alentours, comme un gros baiseur dont la pine était égale à celle de Rocco. N. WOOD, malgré sa forte...... lire la suite du commentairesuite

6 réactions
lectures : 508
votes : 4
verdict
Fille numérique
à propos de Soleil vert
par verdict
publié le Saturday 1 April 17
Soleil vert

ELLE : Oui, tu as raison, le langage est le plus petit dénominateur commun. Mais il y a deux modes linguistiques fondamentaux pour désigner les perceptions. Le plus répandu, c'est la périphrase. Pour décrire une perception à propos de laquelle le lexique est insuffisant, on va recourir à des comparaisons, des périphrases. Je vais te dire : "ce relief ressemble à telle chose, il est ici de telle manière et là il fait le même effet que tel objet" (quoique l'exemple soit mal choisi parce que je suis moi aussi une handicapée du tridimensionnel). Pour les couleurs par exemple, nous avons...... lire la suite du commentairesuite

6 réactions
lectures : 410
votes : 4
verdict
La médiocrité
à propos de Autant en emporte le vent
par verdict
publié le Saturday 8 April 17
Autant en emporte le vent

Quand la vie s'affole, alors que , toujours, dans le matin éclairé les piafs pépient , les sangsues sucent dans les étangs verdâdres , les fleurs ouvrent leurs corolles au soleil levant, les chants mélodieux de la nature s'élèvent au ciel, je marche tranquille sous la bruine légère, d'un pas guilleret, en enfonçant parfois mes pieds dans la glaise d'avril , en pensant ce monde qui m'a délaissé au profit de l'émotion immédiate. Je suis un absurde représentant de l'absurdité sémantique, j'ai beau dire et beau faire, qui peut comprendre, qu'un adulte ne veuille pas se conformer à la...... lire la suite du commentairesuite

8 réactions
lectures : 753
votes : 4