1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Nocturnal animals
 Nocturnal animals
rediger un nouveau commentaire sur Tom Ford
catégorie : tranche de vie
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
Poisseux - glauque et plutôt saignant, avec toujours de superbes images, bien propres et tout, mais c'est encore Michael Shannon qui sort ici une remarquable performance.
Tom Ford en profite p'tètre aussi pour y régler des comptes (vision acide du mode de l'ART & de la Création) ?
D'une beauté fracassante, le premier film de Tom Ford "A single Man" paraissait boursouflé et plutôt égotiste....
"Nocturnal Animals" va explorer de nouveaux territoires et se démarque d'abord par sa construction, à travers trois récits distincts mais les liens sont permanents entre ces 3 différentes intrigues pour finalement n'en ressortir qu'une seule, pas vraiment Optimiste . . .

On y retrouve la sophistication du personnage joué par Amy Adams, le désespoir - la colère & la cruauté glauque avec Jake Gyllenhaal et bien évidemment de Michael Shannon épatants.
Ce sont finalement ces DEUX hommes en déséquilibre exponentiel qui font paradoxalement tenir debout ce film.
Dans un sordide chic et toc, Tom Ford se régale et l'ensemble n'est pas sans rappeler David Cronenberg - William Friedkin voire Tarantino.
Mais ce réalisateur semble frappé d'un maniérisme récurrent, monde de la mode oblige.... d'ou la stylisation systématique de ses images souvent nauséeuses & provocatrices.
Sauf que T. Ford, contrairement à Friedkin & Tarantino, n'est pas vraiment adepte de l'humour noir qui parfois allège le propos et efface ce coté "Provocateur" :-(

J'ai beau y trouver des lacunes et surtout un certain malaise, "Nocturnal Animals" subjugue tout de même par une mise en scène tour à tour soyeuse - sauvage et une réelle densité psychologique qui amène parfois au bord du précipice.

Un film malsain par bien des côtés mais transcendé par une maîtrise, sans véritable faille, d'ingrédients pas si faciles que cela à shaker ensemble.

Pour les fans de Cronenberg & Friedkin et surtout les esprits torturés - même certainement tordu, un film sans doute indispensable !

Sensibles s'abstenir.


http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19565916&cfilm=236498.html


Partager sur Facebook
réactions : 4
lectures : 263
votes : 2
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 4 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
 10/01/17 à 17h34
mais je crois que je vais passer mon chemin , âme sensible , encore que je me suis endormie devant "Neruda" est ce de la fatigue ou de l'ennui .
Décidément l'actualité cinématographique n'est pas très tentante actuellement. Reste a attendre le cinéma de rattrapage de télérama .
Un film malgré tout très intéressant" Mama Rosa " mais un film plutôt d'art et d'essai .
 10/01/17 à 14h42
même si elle porte sur un film qui ne me tente pas...