1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Je pompe donc je suis
 Je pompe donc je suis
rediger un nouveau commentaire sur The Dandy Warhols
catégorie : critique ou information sur l'oeuvre ou l'artiste
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
J'ai découvert les Dandy Warhols en première partie de la dernière tournée de David Bowie en 2003 au Zénith de Lille. Être choisi en support du grand blond à la pupille dilatée est déjà en soi un gage de qualité et de reconnaissance.

Le groupe diffuse une musique pop psychédélique (genre créé pour tenter de retranscrire par le son les effets hallucinogènes du LSD), rejeton du Velvet Underground, figure de la fin des sixties (qui ne connait pas Sunday Morning ?) qui influença fortement Bowie à ses débuts, et qui fut produit par Andy Warhol. Hommage à la banane. La boucle est bouclée.

Le quatuor nait en 93 à Portland en Oregon, non loin de Seattle qui voit déjà le déclin de Nirvana, et le chanteur guitariste Courtney Taylor-Taylor en devient la figure de proue.
Le groupe se fait connaitre par le bouche à oreille dans les radios universitaires et décolle avec son 2ème album "The Dandy Warhols come down" en 97.

Le titre "Every Day Should Be A Holiday", deviendra un des morceaux phares de l'excellente BO de la comédie déjantée "Mary à tout prix". Le Neil Young sound et son synthé seventies "Boys Better" et le très Beach Boys "Not If You Were the Last Junkie on Earth" ne sont pas en reste. Bref les Dandys pompent mais ils le font bien.

Le 3ème album, "Thirteen Tales from Urban Bohemia" sera le renouveau de l'an 2000. Du psychédélique on passe au rock alternatif. La petite galette est un modèle, une réussite de bout en bout.
Pas de blanc, tout s'enchaine. La trompette s'invite sur "Godless", "Solid" sonne comme un Bowie qui chante avec la voix de Lou Reed (tiens tiens !), "Get Off" sent bon le serpent à sonnettes, le tube entraînant "Bohemian like you" fera le tour du monde et sera repris par la publicité.

Sorti en 2003, le nouvel opus sera nouvelle cure de jouvence. "Welcome to the monkey house" et son relooking électro-pop apportant son lot de carburant radiophonique avec l'excellent "we used to be friends", très Duran Duran et pour cause, il est produit par le claviériste du groupe britannique des années 80 et le titre "you were the last high", petit frère de Ashes to Ashes de qui vous savez.
Le public n'est cependant pas au rendez-vous de cette pop trop propre sur soi. Le groupe reprendra alors les rênes et la direction d'un retour aux sources sans atteindre le niveau du Bohemia.

Ils viennent de faire leur Olympia en promotion de leur nouvel album "This Machine" en avril. Pas à la hauteur non plus du cas 2000. Un passage à Rock en Seine (complet) et au cabaret vert de Charleville fin Août (belle affiche ardennaise de 34 groupes sur 4 jours avec Manu Chao, Franz Ferdinand, Dionysos, Charlie Winston, Daniel Darc... pour 75 euros) pour se revigorer les écoutilles du rock terreux des anciens tubes. On va pas se priver.

Rien à voir mais pour info aux initiés, Rush sera en Europe en mai / juin 2013 (GB, Hollande, Allemagne...pas en France mais on a l'habitude). Le nouvel album sort en Juin. Places en vente dès juillet 2012. Comme d'habitude on peut s'attendre à 3 heures de Big show, assurées par 3 musiciens de légende et de talent. Rushly yours.

Velvet Underground
http://www.youtube.com/watch?v=eF_CQGHqzts&feature=related

DW Every Day Should Be A Holiday
http://www.youtube.com/watch?v=FuFtfhOipNQ

DW Boys better
http://www.youtube.com/watch?v=61mxhixANOA&feature=related

DW Not If You Were the Last Junkie on Earth
http://www.youtube.com/watch?v=_fASFdKBPnw

DW Godless
http://www.youtube.com/watch?v=7l5kQWjhyeg

DW Solid
http://www.youtube.com/watch?v=0H1blQckNw0

DW Get off
http://www.youtube.com/watch?v=ky-LBarfe4g

DW Bohemian like You
http://www.youtube.com/watch?v=ZJLDjYRfx3g&feature=related

DW We used to be friends
http://www.youtube.com/watch?v=28_5gqAwhio&feature=related

DW you were the last high
http://www.youtube.com/watch?v=GiZHmwzNAqE&feature=related
Partager sur Facebook
réactions : 6
lectures : 1093
votes : 1
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 6 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
 12/07/12 à 21h46
yes !
 12/07/12 à 19h16
 01/06/12 à 21h49
House of Love...belle référence oui. Il y a eu ce mouvement post-grunge qui a donné la britpop au milieu des années 90. Beaucoup de groupes de la fin des années 80 / début 90 avaient les sixties et seventies dans le rétroviseur. Ca peut expliquer les ressemblances.

Soup Dragons I'M Free
http://www.youtube.com/watch?v=ZVGf3ePIO04
 01/06/12 à 20h48
qui a splitté (une 1ere fois) en... 1993.

http://www.youtube.com/watch?v=FZrGUHunC9M

Donc, pompage possible, mais pas forcément, peut-être...

Mais, quand ça sonne, on s'en fout, hein !
Pour un peu, même, ils auraient pu être anglais...