1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec elle
La route de la soie
 La route de la soie
rediger un nouveau commentaire sur Pedro Almodóvar
catégorie : création littéraire
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami


J'ai pris cette route sans retour et sans fin , sans retour parce que le point de départ était un point de non retour à partir duquel on ne peut plus revenir en arrière . J'y vois des choses que j'ai jamais vues auparavant , j'entends des voix jamais entendues qui résonnent en moi comme dans une boite à musique. Je fais des choses que je n'ai jamais faites.

Avant je faisais des allers-retours, d'incessant va-et-vient à peu près 50/ jour entre la cuisine et le canapé , entre la fenêtre et le canapé .Mon activité se résumait à ce pas grand chose .
A l'époque je siégeais dans un immeuble au pied du pont qui enjambait la rivière . Je regardais l'écoulement de son flux depuis la fenêtre en attendant que mon appartement soit envahi par l'eau puis coulé . Alors je me mettais à nager à contre courant sans guère avancer tout en déployant un effort décuplé , peut être centuplé , comme les salmonidés qui remontent les chutes d'eau.
L'immeuble n'a jamais été submergé par les eaux , bien sur , il s'est juste enfoncé de 50 cm pendant la dernière décennie de telle sorte que les locataires du rez de chaussée pouvaient rincer le linge par la fenêtre dans les ondes .
Aller dans le sens contraire du courant principal c'était un bien inné avec le fondement à l'intérieur de mon être sans pour autant faire un dogme de cette pratique .

Il m'est arrivé de côtoyer des gens excentriques , des bizarres , des exclus et d'autres qui s'auto-excluent mais j'avais envie de m'assoir à table avec eux , de me fondre dans ce monde parallèle ne serait-ce que pour un jour ou un mois. J'étais prise par l'envie impérieuse comme une grosse fringale, d'entrer dans le même moule avec une bande d'anarchistes dévergondés , d'être renversée par des rescapés d'une maison des foldingues et des fantasques , de nouer des contacts avec le monde d'Almodovar non pas avec précaution mais entièrement , coeur et âme . Une soif d'élargir ma perception du monde je crois .

L'antihéros que j'ai connu , le beau monstre , m'a invité à diner chez lui et j'ai eu le meilleur repas de ma vie , salade de pommes de terre aux oeufs . Partager le repas c'est une chose , partager le même bol c'est une autre chose. Dissocier ce qui est de l'ordre de convenance , de l'usage , de ce qui est de l'ordre des besoins et attentes .
Il comblait mes besoins de communion comme nul autre mais il a rejeté mon scénario tout fait , simplement parce qu'il est hors de la spirale de la servitude sociale ( ce qu'on appelle intégration sociale ) . Il refuse de travailler tant que le travail et le capital ne seront pas placés sur le même rang dans la société.

Pourquoi la route de la soie ? je sais pas; peut être parce que la soie est une matière sauvage et noble ? la soie , le soi ....
Partager sur Facebook
réactions : 19
lectures : 356
votes : 0
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 19 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
Je suis à la campagne ...
Nous avons beaucoup à nous dire ... Pour l'heure, j'écoute votre silence ... J'aime beaucoup !
M.
 26/05/17 à 16h10
M.
 24/05/17 à 16h47
j'ai juste parfois du mal à admettre ce qui est . Les choses telles qu'elles sont .
 19/05/17 à 19h45
http://youtu.be/L3wKzyIN1yk?list=RDrQCgV3SEy2s

Human
Maybe I'm foolish, maybe I'm blind
Peut-être suis-je idiot, peut-être suis-je aveugle
Thinking I can see through this and see what's behind
De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu'il y a derrière
Got no way to prove it so maybe I'm lying
Pas moyen de le prouver alors peut-être que je mens

But I'm only human after all, I'm only human after all
Mais je ne suis qu'un être humain, je ne suis qu'un être humain après tout
Don't put your blame on me (x2)
Ne me rejetez pas votre faute......
 19/05/17 à 19h12
 19/05/17 à 14h26
une pensée pour notre presiedent en visite africaine

honni SOIE qui MALI pense

hi hi hi hi


Wolf Alice Silk - soie
http://youtu.be/GE3nUcvL4Rk
et puis c 'est classe

ainsi soie....etc**

 19/05/17 à 09h05
à chacun de trouver une façon d'être libre .
un monstre sacré ...de la liberté :
http://youtu.be/G4TBlPc18SM
 19/05/17 à 08h42
le beau monstre ose tout, il n'a pas de limites .
Il ose même briser le paradoxe de l'économie . Celui sur le travail qui est le seul à créer de la valeur et qui est toujours pénalisé
 19/05/17 à 08h17
je l'espère bien, parce qu'un monstre c'est quoi? une déviation de la norme mais la norme est arbitraire !
 18/05/17 à 23h37
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️
 18/05/17 à 23h34
 18/05/17 à 16h06
A l'arrière des berlines
On devine
Des monarques et leurs figurines
Juste une paire de demi-dieux
Livrés à eux
Ils font des p'tits
Il font des envieux
A l'arrière des dauphines
Je suis le roi des scélérats
A qui sourit la vie
Marcher sur l'eau
Éviter les péages
Jamais souffrir
Juste faire hennir
Les chevaux do plaisir
Osez osez Joséphine
Osez osez Joséphine
Plus rien n's'oppose à la nuit
Rien ne justifie
Usez vos souliers
Usez l'usurier
Soyez ma muse
Et que ne durent que les moments doux
Durent que les moments doux
Et que ne doux
Osez osez Joséphine
Osez osez Joséphine
Plus rien n's'oppose à la nuit
Rien ne justifie
Osez osez
Osez osez
Osez osez Joséphine
Osez osez Joséphine
Plus rien n's'oppose à la nuit
Rien ne justifie.......



Bashung
 18/05/17 à 16h03
marcher sur l'eau.....

http://youtu.be/Q6OgOpzl50Q
 18/05/17 à 14h29
et "le beau monstre" je serais lui je le prendrais comme un compliment.