1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Vains espoirs
 Vains espoirs
rediger un nouveau commentaire sur Pascal Fioretto
catégorie : création littéraire
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
Vers deux heures, la partie du ciel qui recevait un astre brillant était responsable de mon humour vache; mon humour vache préférait traire son humeur: il se trouvait que le ciel au dehors ( il y a des ciels de lit ) était une grosse poche humide.

Ailleurs sans doute la météo était à l'Horrible. Ici et là, il fallait avancer dans sa vie; hagard, se déprendre un train à la gare; halluciné, se tendre au ciné; haltère, se coltiner aux ovaires.
Il fallait avancer -dans un abécédaire à la Prévert ( avec un hamster ou un glouton ? )- il fallait prendre, qui un avion, qui une brouette, qui un camion, qui une estafette, qui un fourgon, qui une goêlette, qui un hydravion, qui un iceberg...

Oui, il le fallait, se le prendre un iceberg sur le coin de la gueule.
Fini le temps des petits glaçons dans le verre. On commandera un whisky soda à la terrasse d'un café;
on oubliera de penser à dire au garçon " silvousplait, avec des glaçons le Whisky-soda".
Et comme on oubliera le garçon, il ne manquera pas, le glaçon, de venir par lui-même; et tout naturellement par voie d'eau ; hisse et ho !

Quand même, il fallait aussi faire rouler cette bille trempée dans l'encre.
J'ai un stylo plein d'encre et encore un tas de pages blanches à mon cahier à spirales ...
Mais si seulement il y avait la douce pente.
On n'ira pas jusqu'à demander la soupente ...quoique en y pensant, une pente dans la soupente ...il y a bien des chat pachas ( C'est Anne Sylvestre qui le chante ? ...et Sylvestre est aussi un chat connu des petits Titi ) .

Mais revenons à notre glaçon ; l'Iceberg aura eu le temps de fondre, inexorablement dans l'air du temps, car un glaçon ça finit par fondre, un peu comme un garçon en face de ...
.
La cause, abécéderrement, ne serait-ce pas la présence, en un lieu proche du garçon en train de fondre, d'une joliette Juliette ?
Toutefois, on en restera là dans l'art de prendre les choses pour ce qu'elle ne sont pas, car une juliette, ça ne se prend -comme un tramway- vulgairement parlant. Une Juliette, comme une ortie, ça pique au cœur d'un Roméo amoureux comme un chameau de son désert.

C'est ça doncques qu'il me manquait ( un bouquet d'acaccias, mais où vont tout ces c ? ) dans mon lugubre appartement,
un peu d'amour, du vrai, du tendre, du passionné.( la fenêtre, la feue naître...est en cocon )
Bon sang de bonsoir, je ne voulais point sortir de mon cadre, ni par la fenêtre.
J'étais bien chez moi, dans mon fauteuil, belle histoire, les pieds sur le coussin, les lunettes sur le nez, et mon point de vue unique et personnel de derrière les carreaux ( toujours mal lavés ) de l'usine-cerveau....deux oiseaux à plumes roucoulant sur la balustrade du balcon.

Un pigeon causait avec une pigeonne :
-Vous ne savez-pas pourquoi je suis venu à notre rendez-vous ? rou rou
- Parce que nous avions un Rendez-vous !
- Rou rou rou
- Toujours le même numéro
- Rou rou rou
- Voilà qu'ça recommence...
- Rou rou rou
- c'est parfait, tu tiens le rythme, t'es bien dans ton corps, coco.
- Oh, c'est pas bien compliqué, je suis bien rou roulé
- T'as mis du ricin à l'essieu ( variante de " tu as mis du rimmel à tes cils" )
- ( il fait un tour sur lui même et aplatit sa queue) rou rou
- Bon, ça va, arrête de bomber le gosier, j'ai vu toute la carrosserie "oh la queue !"
- Je t'ai toujours trouvé très jolie, tu sais... rou rou
- Ah ça, j'ai pas une cervelle de moineau !
- Je t'ai vu hier, tu en reprenais de la graine... rou rou
- Et toi, pigeon, quels sont tes occupations ?
- Je participe à l'effort de guerre, et oui Mdame !
- Sans blague, un pigeon voyageur, bah ça alors, ça m'en coupe les ailes .
- C'est pourquoi tu me vois porter cette capsule; j'ai une mission très importante , je suis l'agent B23....rou rou
- Oh le dur métier, la dure occupation.
- Oh jolie enfant, quand je vous vîtes sur cette balustrade, j'oubliais ma mission première car j'avions un plan de vol. rou rou
- Oui, je vois, vous voulez tirer un coup.
- C'est dans les us et costumes des oiseaux de plumes rou rou
-C'est comme vous voulez
- Oui, je veux bien, rou rou

Mais c'était sans compter sur l'homme à lunettes, et avec point de vue de planqué par derrière ses carreaux et sa fenêtre au balcon, et que ça agaçait un tantinet les rourous des pigeons.
Ce tantôt il avait passé la main par l'entrebâillement de la fenêtre et attrapé fissa le pigeon ( en imagination ).
La pigeonne eut le réflexe de prendre son envol vers le large .
Au pigeon, il vit à la patte la capsule, il lui pris, puis il relâcha le pigeon, tout con, dans les airs.
et l'homme repris sa place dans le fauteuil, la capsule décapsulée, dont il commençait de dérouler le papier qui était resté coincé à l'intérieur depuis X temps.
Il lu le message, le message d'une teneur importante, le message bref et existentiel ..
Le message écrit à la plume dans une belle écriture de macchabée :

" les hommes souffrent. Pouvons-nous avoir du VIN"

Une chose est certaine. le VIN ne parvint jamais.


Partager sur Facebook
réactions : 6
lectures : 162
votes : 3
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 6 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
http://youtu.be/96F1O8oV6Mw

avec Dominique A, la voix d'Or
car je ne savais plus pourquoi j'avais Volodia dans la tête
Volodia est un diminutif de Vladimir , je ne connais pas le Maïakovski sinon de réputation via les surréaliste ( Aragon...)
j'ai trouvé
Volodia est une nouvelle de quatorze pages d'Anton Tchekhov.
je devais l'avoir lue et l'avoir oubliée comme tout d'ailleurs

Ada, bonne journée ensoleillée
dont je peux justifier la presbyophrénie
ça j'aurais bien besoin d'une correctrice ( je n'ai pas de wordmachin, j'écris directo)
et correctrice ne veux pas pour autant dire, avoir une plume au Q

Il y a des roucoulades qui passent et aussi des gens ( bien les gens )
http://youtu.be/emjreVWmhWE

un écrivain avait-il ce prénom, Volodia ?
 19/04/17 à 03h23
http://www.youtube.com/watch?v=lp5wg53bh8E

l'agent B23 a raté sa mission, à cause d'un Homme. Encore lui qui fout l'bordel.

http://www.youtube.com/watch?v=-HRoseQqJww