1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Intrigant
 Intrigant
rediger un nouveau commentaire sur Mysterious skin
catégorie : critique ou information sur l'oeuvre ou l'artiste
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
"À Hutchinson au Kansas, Neil vit avec sa mère célibataire au gré de la succession des petits amis de celle-ci. Au cours de l'été de ses 8 ans, Neil McCormick est sexuellement abusé par Heider, l'entraîneur de son équipe junior de baseball. Au cours de son adolescence, Neil se prostitue avec des hommes plus âgés, ce qui inquiète sa meilleure amie Wendy, ainsi qu'Eric, qui est amoureux de lui." (Wikipedia)

"Mysterious Skin" est un film réalisé en 2004 par Gregg Araki avec dans les rôles principaux, Brady Corbet, Joseph Gordon-Levitt et Mary Lynn Rajskub !

Vous l'aurez compris à la lecture du synopsis, le film n'y va pas par le dos de la cuillère et ne s'adresse pas à tous les publics : Gregg Araki est un cinéaste underground, trash et déjanté, auteur du très dérangeant, très sexuel et très gore "The Doom Generation" réalisé en 1995.

Ici, Gregg Araki pose le postulat que les gens victimes d'enlèvements d'extraterrestres cherchent en fait à cacher dans leur inconscient leurs traumatismes les plus refoulés (comme par exemple des abus sexuels).

Le film est intéressant à plusieurs niveaux : d'une part c'est la première fois que le thème douloureux et grave de la pédophilie est traité sur le thème du fantastique (même si le film n'est pas, je le précise, un film fantastique), d'autre part avec le recul plusieurs des acteurs ont émergé par la suite et sont désormais connus du grand public : Brady Corbet, vu dans "Innocents - the dreamers" de Bertollucci, et plus tard dans "Funny Games US" de Michael Haneke, Joseph Gordon Levitt ("Don Jon", et surtout le chef-d'oeuvre "The Dark Knight rises" de Nolan, et enfin Mary Lynn Rajskub que tous les mordus et drogués de "24 heures chrono" comme moi connaissent forcément !!!

Présenté à la Mostra de Venise ainsi qu'au festival de Sundance, "Mysterious Skin" reste le film de la maturité pour Gregg Araki : il abandonne ses excès trash et gore pour en faire un film intimiste, dérangeant certes, mais ici la représentation de la violence est beaucoup plus psychologique que graphique... sans doute la preuve d'un réalisateur qui s'assagit tout en gardant pour autant une part d'insouciance... !
Partager sur Facebook
réactions : 0
lectures : 73
votes : 1
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter