1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Le fou d' elsa ...
 Le fou d' elsa ...
rediger un nouveau commentaire sur Le Fou d'Elsa
catégorie : création littéraire
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
" Soyez béni mon Dieu, qui donnez la souffrance
comme un divin remède à nos impuretés "
Baudelaire

° Dans le noir de ses nuits parisiennes, il cherchait un passage secret permettant d'associer l'oblative Tendresse, sans quoi "exister" est peu de chose, à ses passions déchaînées qui s'en elles, la vie n'est plus rien ...
Existerait-il un lieu où se foutre quand on a l'enfer dans la peau et que l'on se voudrait le meilleur fils qui soit ... Mais alors comment gouverner ses nerfs ?
...Sur cet écran peut-être, où il jetait des "textes" fous ...
...Alors, aux portes du rêve, il déroulait ces pages, là où des visages figés lui paraissaient en fuite ... Tous pareils autant que différents !
Etrange, il s'arrêta sur une image fixe, une photographie tissée d'immédiat et d'inaccessibilité, une étincelle de lumière tombée de l'infini, un présent d'éternité où le future s'étend ...
Cette femme semblait s'être échappée de "l'intranquillité" de Fernando Pessoa pour venir musarder sur PCC ...
Dans son voyage immobile, il y fixa ses vertiges et ne s'en lassa plus, pire claquemurer dans son rêve, il fantasma son corps et qu'un soir de pleine lune, il aurait "dévoré", si "urbain" qu'il fût !!!
Madame, vous êtes sculptée au scalpel dans une étoffe de tulle, pour vous, je recoudrais une sarabande de nuages, si tel était votre caprice ... Souffrez donc mon audace et ma gaucherie, mais n'est ce pas le privilège de votre mystère que de s'accommoder de regards coupables !
S'il faut tout dire et puisqu'il le faut, votre allure ruisselle d'indicible, elle m'inflige une perception suraiguë et des plus obscures ...
Seriez vous d'une filiation si lointaine ? Cette "race" qui déclencherait des ordalies ?
Aux feux de l'imaginaire, je ne puis me résigner à reconnaître votre "magie". Vous regarder, fée ou sorcière, c'est risquer de lâcher la proie pour l'ombre qui est l'âme de celle-ci ... Un supplice !
OUI, Madame, votre visage me met en souffrance, sachez-le ! Où puis-je donc quémander un secours ?
Vous aggravez mon aliénation !
Au degré d'affliction où je suis et ne pouvant vous rencontrer à souhait, je chercherai dans l'hébétude, un chemin à tâtons par temps de brouillard intérieur, le long d'un mur aveugle au bout duquel il n'y a peut-être qu'un précipice ...
Êtes vous donc une énigme qui augmente mes tourments par votre présence lointaine ?
Frémissant de plaisirs et d'angoisses, dois-je vous attendre aux portes de l'ombre pour une errance qui n'aurait pas de terme, cherchant un territoire perdu et sans lois ... Ou alors puis-je vous accompagner en votre ville des Doges, aux portes du rêve pour mieux habiter la chorégraphie du Temps ... Avant que la vie ne l'efface !

Partager sur Facebook
réactions : 32
lectures : 388
votes : 2
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 32 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
☼☼☼☼☼

Saint Augustin , "La Providence" dans ses géniales -Confessions- ...
Quel hasard que ce mot providentiel de "confession" ...
Voulez vous un exemple ? Mais VOUS&moi ! Que diable !
Elle me rappelle mes amours avec la Duchesse de Guermantes, la fameuse ... Celle qui m' avait appris à rechercher le temps perdu ...
La Mémoire, disait Proust ...
De grâce, aidez moi !
 23/03/17 à 02h18
je ne sais s'il faut dire "jadis", le temps passe pour tout effacer non ....il se marre de nous en nous marquant de ses sillons
le temps .... presque 10 ans et vous écrivez là.... encore , et c'est avec plaisir que je retrouve les mots d'antan, de jadis non de ce soir après les non oublis de nos hier, de ces mots partagés jadis ... non hier
Et tes doigts de fée prolongement de ton Esprit ...
... Laissez tomber les fleurs. Apportez-moi plutôt une bière (ça marche pas avec whisky, dommage!)
 21/03/17 à 20h06
Bon , Ery , je ne déconne pas , comment va Rosa notre amie ?
 21/03/17 à 20h02
des chrysanthèmes JAUNES !
Accompagnerez vous ma dépouille en terre Corse ? Un aéronef sera affrété !
M.
PS. Pas de couronnes, je n'aime que les bouquets de roses JAUNES !!!
Sur ma tombe sera gravé "ci-gît notre Bichounet adoré !"
Et des bisous ! Plein !
 21/03/17 à 12h04
 21/03/17 à 11h31
 21/03/17 à 09h52
encore in the mood pour amour et souffrance ?

je compatis mais comme Ery, je dis : on récolte ce qu'on a semé

Na
Un MARTYRE !!!
Pourrais tu , toi aussi, me faire un bisou ? Je un gentil petit garnement ...
Tu veux bien ?
Je suis si triste ...
Moi, je t' en fais TRÈS BEAUCOUP ... comme disent les enfants ...
 20/03/17 à 21h45
Je voulais t'envoyer un bisou en émoticône mais je n’emmêle dans les touches.
donc : bisou en lettres
 20/03/17 à 21h38
Pardon. Je ne suis qu'une rose qui reste sur la défensive avec ses misérables épines.
Et puis, je suis d'accord avec toi le tennis est un sport à risque. Parfois il y a des
balles qui partent de je ne sais où.

:*
on ne joue pas au tennis ... on reste dans son fauteuil, bin voyons !
 20/03/17 à 21h29
par Saez j'en profite , il me fascine !
http://www.youtube.com/watch?v=TE1rcGk4NvU
en accord avec le comm !

coucou mimi
Le même, disais-je
mais pas tout à fait.

tu avais jadis l'hommage plus joyeux, plus conquérant peut-être...
 20/03/17 à 20h57
hernie discale ? peut etre pas .N'aie pas peur ! Si tu trouves le meilleur médecin il te guérira , je te promets .
Continue à écrire !
Je souffre ...
 20/03/17 à 20h26
J'ai atrocement mal au dos à cause du sport ...
je vais subir un IRM ...
Bisous !
 20/03/17 à 20h23
... Poésie vibrante
 20/03/17 à 20h22
J'espère que beaucoup de Roses vont te faire coucou.
Bon je crois que je suis la prem's.
 20/03/17 à 20h21

Fée / sorcière , ange / démon , muse au féminin

Vous rêver de l'ombre qui est son âme , qui est votre âme

car en matière d'âme 1 + 1 = 1