1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
rencontre homme Rhad
rencontre homme Rhad rencontre homme Rhad
Je m\'inscris gratuitement
Rhad
Je suis un homme qui recherche une femme
J'ai 28 ans pour une rencontre à Nancy
Mon allure : ?
Mon poids : ? kg

Ma taille : ? cm
Situation familiale : Célibataire
Enfants : 0
Relations souhaitées :
Échange
Profession :

étudiant
Ressenti professionnel :

Débordé
Niveau d'études :

Bac +3 ou +4
Situation matérielle :

Convenable
Ma personnalité :

Créatif, Tolérant, Artiste, Intellectuel, Drôle, Introverti
Religion pratiquée :

Athée
Culture religieuse :

Athée
Addictions :

Tabac

 Karn Evil 9

C’est le moment d’éclater le record du nombre de « je » dans une même case ; ou d’user de tous les moyens possibles et imaginables pour l’éviter.
Je (raté !) suis autiste, notamment parce que j’aurai, sans aucun doute, passé de nombreuses heures à choisir la tournure idéale pour CHAQUE PUTAIN DE PHRASE. Oui, je suis également grossier et vulgaire, bien que je m’efforce de le cacher à l’écrit.
L’écriture, parlons-en : j’aime écrire, d’un style plutôt lourd d’ailleurs, maximisant les adverbes et les virgules ; les points-virgules aussi, car c’est cool les points-virgules. Presque de fait, je lis beaucoup : principalement des classiques et de la philosophie, mais également des comic books ou des mangas, dans la mesure du possible. Je n’en attends pas moins de vous, qui me lisez peut-être. J’aime parler de mes lectures, de cinéma, ou de jeu vidéo, de préférence autour d’un verre et sur de la bonne musique ; cela s’applique aussi à la politique, à la philosophie, ou toute autre science, humaine ou non.
Je suis athée, très à gauche si l’on doit me placer sur l’échiquier politique, anticapitaliste, mais surtout spinoziste et marxiste. Déterministe, pessimiste, voire nihiliste, j’estime que le bonheur n’existe pas et que c’est la souffrance qui est, au sens strict, positive. Ma vie ne se résume donc qu’à diminuer le plus possible cette souffrance avec des moments de joie. Cela passe principalement par la connaissance, notamment celle des causes qui me déterminent, et c’est pourquoi je suis curieux de tout.
Mais je n’aime pas tout ! Ne croyant pas au relativisme culturel, il n’y a pas de « les goûts et les couleurs » avec moi : j’aime et je méprise les choses avec la même ferveur. Je m’efforce d’être tolérant, mais cela devient de plus en plus difficile de ne pas être consterné par les habitudes et préférences des gens de notre époque.
Par ailleurs, je suis relativement mal à l’aise avec les inconnus, et je préfère, généralement, rester dans un coin et observer en silence, mais je ne repousse pas pour autant ceux qui savent passer outre mon air blasé et essaient d’engager une conversation. Ce n’est pas très juste, j’en conviens, de compter uniquement sur l’initiative des autres, mais je ne crois pas qu’ils soient nombreux à l’avoir regretté.
L’on pourrait croire, après avoir lu tout ceci, que je suis quelqu’un de casanier, et c’est effectivement le cas. Malgré tout, je refuse rarement une invitation et je m’aventure à l’extérieur avec une étonnante régularité. La perspective d’apprendre de nouvelles choses, ou de passer un bon moment avec mon entourage, prend facilement le dessus sur le sentiment, rassurant, que me procure mon appartement.
Dans les bonnes circonstances, et elles ne sont pas si rares, je quitte volontiers mon tempérament taciturne pour devenir particulièrement loquace. J’aime particulièrement les discussions qui ne se terminent qu’au matin.
Accessoirement, j’ai développé une obsession pour l’honnêteté, et je base mes relations, peu importe leur nature, sur cette qualité. Évidemment, il vous faudra me croire sur parole, ou venir trouver les preuves par vous-mêmes.


Je me prends la tête et je ne marche pas au « feeling ».
J’aime, avant tout, partager : que ce soit découvrir ou faire découvrir des œuvres artistiques, ou, tout simplement, discuter de choses et d’autres. Malgré tous mes efforts et l’emploi du temps que je m’impose, l’ennui, au sens schopenhauerien, me guette constamment. Il n’y a rien de pire, selon moi, et c’est la raison pour laquelle je suis ici : briser cette solitude que j’aime, mais qui ne me convient pas toujours. Particulièrement pendant les nuits d’insomnie.
Ayant déjà vécu deux relations longues, pour près de dix ans de couple, je ne suis pas à la recherche de la « femme de ma vie » ; le concept m’est, de toute façon, étranger. Le mariage ne m’intéresse pas, tout comme le PACS ou les enfants.
À vrai dire, je ne cherche rien d’autre que des personnes avec qui partager mon temps, et même si la perspective d’une proximité similaire à celle d’une relation de couple est séduisante, encore faudrait-il, pour que je l’envisage, que la personne soit exceptionnelle.
Je pense sincèrement que l’amour est une construction sociale et qu’il n’existe donc pas de façon absolue. Comme l’a écrit La Rochefoucauld : « Il y a des gens qui n’auraient jamais été amoureux s’ils n’avaient jamais entendu parler d’amour ». Néanmoins, construits ou non, ces sentiments que l’on associe généralement à l’amour semblent avoir une certaine existence. D’expérience, je n’ai jamais été aussi joyeux que lorsque l’autre s’intéressait aux choses, parfois stupides, auxquelles je pouvais consacrer un temps incroyable. Je suis toujours surpris qu’on me porte un tel intérêt, et je dirais donc que c’est en me surprenant qu’on peut se faire aimer de moi. J’aime par surprise.
Pour ce qui est du couple, je ne l’accepte que s’il se base sur une honnêteté sans exception. De même, il faut que nous soyons compatibles, particulièrement dans nos habitudes respectives ; je suis en désaccord fondamental avec ceux qui disent qu’être en couple, c’est faire des concessions.
En résumé : partageons sans nous inquiéter du lendemain. De préférence avec des livres, de l’alcool et de la bonne musique.


Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
chargement en cours...
Pas de photo dans la galerie

la galerie photo de
Pas encore d'événement déclaré

les evenements de
Pas de vidéo


la galerie video de

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment

Rhad habite Nancy, vous pouvez élargir votre recherche à sa région :

Voir les membres de Lorraine et plus particulièrement Meurthe-et-moselle
Les principales villes proches de Nancy : Longwy - Toul - Lunéville - Vandœuvre-lès-nancy