1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Ce que la vie m'a appris
 Ce que la vie m'a appris
rediger un nouveau commentaire sur Jacques Salomé
catégorie : critique ou information sur l'oeuvre ou l'artiste
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
On aime ou non jacques Salomé...

Il est devenu la "bible" pour beaucoup, sans doute parce qu'il parle avec des mots simples de l'Humain. Sans fards. L'Humain avec ses forces mais aussi ses faiblesses.

J'ai appris à aimer l'Humain. Et si je n'aime pas TOUT Salomé j'apprécie les mots qui suivent... SA leçon de vie bien sur. Mais elle recèle aussi des vérités qui parlent à chacun.

Et notamment celle-ci : "Il est important de ne pas ajouter des années à la Vie mais de la Vie aux années""...

Un peu ce que dit aussi Serge Reggiani dans sa magnifique chanson "Le temps qu'il reste"...

http://www.youtube.com/watch?v=8mQiRFgOiWQ


"Je devrais plutôt tenter de dire ce que les rencontres, les séparations, les découvertes, les éblouissements, comme les désespérances m’ont appris dans le sens de me découvrir, de me construire, d’influencer le déroulement de mon existence.

J’ai ainsi appris que la vie n’est faite que de rencontres et de séparations et qu’il nous appartient de les vivre en acceptant de nous responsabiliser face à chacune.

J’ai appris encore qu’il y a toujours une part d’imprévisible dans le déroulement des jours et donc qu’il m’appartenait de savoir accueillir les cadeaux inouïs ou les blessures qui peuvent surgir dans l’immensité d’un jour.

J’ai appris bien sûr à vivre au présent, à entrer de plain pied dans l’instant, à ne pas rester enfermé dans mon passé ou me laisser envahir par des projections sur un futur trop chimérique.

J’ai appris tardivement à remercier, chaque matin, la Vie d’être présente en moi et autour de moi, à l’honorer chaque fois que cela m’est possible, à la respecter en toute occasion, à la dynamiser avec mes ressources et mes limites.

J’ai appris difficilement à m’aimer, non d’un amour narcissique ou égocentrique mais d’un amour de bienveillance, de respect et de tolérance.

J’ai appris avec beaucoup de tâtonnements à me respecter en osant dire non quand je suis confronté à des demandes qui ne correspondent pas à mes possibilités ou à ma sensibilité.

J’ai appris avec enthousiasme que la beauté est partout, dans le vol d’un oiseau, comme dans le geste d’un enfant pour tenter de capter le vol d’un papillon ou encore dans le sourire d’un vieillard qui croise mon chemin.

J’ai appris patiemment que nul ne sait à l’avance la durée de vie d’un amour et que toute relation amoureuse est une relation à risques. Des risques que j’ai pris.

J’ai appris douloureusement que je n’avais pas assez pris de temps pour regarder mes enfants quand ils étaient petits, que j’aurais dû savoir jouer avec eux, plus souvent et surtout chaque fois qu’ils me sollicitaient, que je n’avais pas su toujours les entendre et accueillir dans leurs attentes profondes et surtout que j’avais trop souvent confondu mon amour pour eux avec quelques unes de mes peurs tant je voulais le meilleur pour eux, tant je désirais les protéger des risques que j’imaginais de la vie.

J’ai appris avec beaucoup de surprise que le temps s’accélérait en vieillissant et qu’il était important non pas d’ajouter des années à vivre, mais de la vie aux années.

J’ai appris malgré moi que je savais beaucoup de choses avec ma tête et peu de choses avec mon cœur.

J’ai appris que je pouvais oser demander si je prenais le risque de la réponse de l’autre aussi frustrante ou décevante qu’elle puisse être, que je pouvais recevoir sans me sentir obligé de rendre, que je pouvais donner sans envahir l’autre et refuser sans le blesser.

J’ai appris sans même le vouloir, que j’avais des besoins et qu’il ne fallait pas les confondre avec des désirs.

J’ai appris avec soulagement que je pouvais désapprendre tout l’inutile dont je me suis encombré pendant des années.

J’ai appris joyeusement à planter des arbres, c’est le cadeau le plus vivant que je peux faire jusqu’à ma mort à cette planète merveilleuse qui a accueilli mes ancêtres et surtout mes géniteurs.

J’ai appris doucement à recevoir le silence et à méditer quelques minutes chaque jour pour me laisser aux vibrations de l’univers la possibilité de me rejoindre et de m’apprivoiser encore un peu.

Oui j’ai appris beaucoup et pourtant je cherche encore l’essentiel …"

Jacques Salomé


Partager sur Facebook
réactions : 40
lectures : 3377
votes : 10
Publier sur   Partager sur Scoopeo  Partager sur Digg  Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur Technorati  Partager sur del.icio.us  Partager sur blogmarks  Partager sur twitter 
Voici les 40 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
 27/02/11 à 10h13
Comment ne pas être une mère parfaite de Libby Purves, un régal !
En bonne mère que j'étais !
C'est maintenant un fonds de commerce mais il aide beaucoup de gens et c'est l'essentiel
Lire ne suffit pas faut "intégrer"
 22/02/11 à 00h07
Valsesia
Pour ces liens et mots...
Oui elaeudanlatia... Wiki n'est pas la bible et il doit disposer d'un bon attaché de presse... Et puis manifestement il a construit un "empire" commercial autour de son nom avec institut etc... Ce qui n'enlève rien à son oeuvre ?

Jacques Salomé n'est pour moi qu'un nom, je n'ai jamais lu une ligne de lui - donc pas de critique sur l'œuvre mais j'ai voulu en savoir un peu plus et je suis allée regarder ce qui en est dit sur wikipedia ; et là, surprise, on me dirait que c'est JS himself qui a rédigé ses éléments de biographie que je ne serais pas surprise outre mesure, et si ce n'est lui c'est donc son frère ou bien quelqu'un des siens tant cela ressemble plus à une hagiographie qu'à une information avec un minimum de recul.
Bon, on apprend il a étudié à l'EHESS (mais dans quel cursus, et dans quel but, mystère) puis qu'il a fait de la formation (?), là encore sans détail hormis qu'il a formé plus de 60 000 personnes (à quoi, pourquoi ? Tout seul/60 000 : bigre !) mais en revanche il a fait ceci, il a fondé cela, il se consacre à... et wikipédia relève au passage que l'information n'est pas neutre. Enfin on arrive aux liens externes, il y en a 5 et les 5 ne renvoient qu'à des sites appartenant/contrôlés par JS !
Je ne sais pas pourquoi mais mon nez trouve soudain que cela ne sent pas si bon qu'on voudrait le montrer... Je me fie à mon nez...
dans cet extrait de Jacques Salomé,mais une sagesse qu'on ne peut acquérir qu'après quelques décennies et les accidents de la vie.
La sagesse ne se lit pas ,elle se vit.
 21/02/11 à 15h21
botticella


...............................




http://www.youtube.com/watch?v=8FMFxaT-n7U



 21/02/11 à 14h41
botticella

J'ai été trop vite (0) !



 21/02/11 à 14h40
botticella
 21/02/11 à 14h40
botticella

Oui, mais la CIRE-REINE !


 21/02/11 à 12h53
Orangelina
 21/02/11 à 12h47
Valsesia
Nous ne sommes en fait que des observateurs de quelque chose de plus grand...
http://www.youtube.com/watch?v=R0xoMhCT-7A
 21/02/11 à 12h44
Valsesia
Faire l'effort de se comprendre aussi. La vie, à tout prendre, est globalement belle....

 21/02/11 à 12h42
Valsesia
Justement dit !
Pas fan non. Nul besoin de "modèles" sous lesquels cacher nos lacunes propres... Juste puiser ce qui nous ressemble pour le conforter ou le confronter ?
De la prolixité peut naitre l'essentiel aussi...

 21/02/11 à 12h39
Valsesia
Merci.. Oui Salomé, pour reprendre l'expression que nous rappelle Orangelina, est un "Passeur" de vie...

 21/02/11 à 12h38
Valsesia
Ah Merci pour ce lien oui... Que j'aime cette chanson bon sang !
"Etre bon, c'est être en harmonie avec soi-même. La discorde, c'est être forcé à être en harmonie avec les autres." (Oscar Wilde)
Autant être en harmonie avec soi-même !
Et la "transmission"... Oui la transmission... Vital...

 21/02/11 à 12h32
Valsesia
La Vie ne vaut rien mais rien ne vaut la Vie ?

 21/02/11 à 12h31
Valsesia
Certes ! Et Saint Cyr n'a rien à voir avec la silicone vallée...
 21/02/11 à 12h29
Valsesia
Oui... certains moments aussi n'ont pas de prix... Ils restent gravés en nous...
 21/02/11 à 12h27
Valsesia
Oui... Très belle citation... Qui s'applique bien à l'amour de ses enfants par exemple....

 21/02/11 à 12h22
Valsesia
Merci pour ces réacs.
"Que vaut la sincérité du témoin, Quand c'est l'exactitude du témoignage qui importe ?" (Billon)
Témoigner... ne pas parler de Soi ?

 21/02/11 à 11h13
CHRIS777
Il y a certaines personnes qui nous passent des messages...
Jacques Salomé a une facilité de se faire comprendre... Nous lisons et nous découvrons une évidence!
Il est un "ambassadeur " d'une vérité simple!
Merci à vous
 21/02/11 à 09h45
Orangelina
j'ai appris à planter des arbres c'est devenu une passion comme les fleurs...c'est passer de la vie aux générations à suivre un peu d'oxygène
 21/02/11 à 09h41
Orangelina
Je m'appelle toi
Passeurs de vie (trop belle l'expression
et Le courage d'être soi...il en faut du courage, pas facile tous les jours de rester authentique mais ça vaut l'coup de s'exprimer, quitte à déplaire (je n'aime pas la complaisance) mais l'aisance, ça se tient

 21/02/11 à 09h25
Stellaby
Apprendre , se méprendre, désapprendre et recommencer sinon à quoi bon vivre!!! Salomé pas ma tasse de thé mais trés bon texte !!!
Sans être fan de lui (de personne d'ailleurs), j'aime globalement ses écrits. J'entends parfois dire qu'il écrit trop, qu'il se répète.. Si l'on regarde en diagonale, oui peut-être.. mais je trouve ça bien, car son message est bienveillant et positif, et le fait de le décliner sous tel angle ou tel angle, de le présenter de différentes façons permet sûrement au plus nombre d'y avoir accès.
Nous n'avons pas tous la même lecture, c'est donc intéressant de permettre à tout un chacun de le découvrir avec des mots un style qui parle à l'un ou à l'autre.
 21/02/11 à 07h22
Orangelina
 20/02/11 à 22h30
botticella
 20/02/11 à 22h18
botticella

 20/02/11 à 22h14
botticella

Je connais un peu Salomé.

Sa réflexion est intéressante.

Pour moi, la vie m'a appris qu'elle était notre bien le plus précieux, même si parfois on pourrait chanter ça





http://www.youtube.com/watch?v=KYtHI8FA1iE




 20/02/11 à 22h10
verynisse
 20/02/11 à 21h55
simplement mais parfois la leçon est chère payée
19 février ..

Quand un amour a été vraiment reçu, il permet, parfois, de quitter celui qui l'a offert.

Jacques SALOME
 20/02/11 à 21h25