1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Les bleus à l'ame...
 Les bleus à l'ame...
rediger un nouveau commentaire sur Françoise Sagan
catégorie : création littéraire
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
J'ai sauté de la branche d'amour sur laquelle je m'étais installèe un jour de folie douce demandant à la vie ma part de gestes tendres et de baisers oubliés .

J'avais dis oui à une rencontre ,j'avais tellement peur de ne pas etre à la hauteur de l'accueil que l'on réserve d'habitude que je me suis jetée dans les bras de cet homme au regard un peu triste qui entrait dans ma maison ,j'ai toujours eu ce réflexe de me lancer à corps perdu dans des situa tions nouvelles .

Nous nous sommes embarqués dans une histoire si passionnée ,bien qu'épisodique ,que le temps s'est mis à passer vite ,nous remplissions les heures de liberté volée dans des endroits que je découvrais .Nous partagions des fou-rire et des instants graves ,des cinés dans la salle.de mon quartier. Je me suis plut à mitonner des plats dans des ustensiles improbables ,quelques uns ont pati de mon besoin de me réfugiér dans ses bras .

Je voulais arréter le temps ,profiter de ces bras autour de mes épaules ,de cette main me tenant fermement quand je trébuchais ,de ces attentions inconnues de moi et qui me donnaient chaud au coeur aprés ces vingts ans de carence affective...

Je ne voulais pas que s'arrete ce bonheur tombé du ciel dans ma vie de chercheuse de soleil ,je voulais le retenir malgré les signes d'ombre que nous faisions reculer avec de plus en plus d'obstacles !

Je ne voulais penser qu'aux battements de mon coeur quand je voyais sa silhouette de mon balcon le samedi matin .

Mais la réalité nous a rattrappè .Je sentais la distance qui s'installait ,je redoutais le moment difficile ou je ne pourrais plus nier l'évidence . Notre histoire ne nous appartenait plus ,nous avait-elle jamais appartenu ?

J'ai sauté de la branche de mon arbre d'amour comme on se jette à l'eau ,pour ne pas affronter l'abandon .

J'ai mal au coeur et pas encore le courage de dire merci à la vie à qui j'ai rendu mon cadeau un jour de Noel !

Toi qui fait partie désormais de mon existence ,je ne suis pas encore préte à devenir ton amie ,j'ai encore des parcelles de nos instants accrochés çà et là .

Je sais ton chagrin aussi ,le temps guérit ces blessures la dit -on ,qu'il soit notre ami commun...


C.




Partager sur Facebook
réactions : 137
lectures : 3366
votes : 15
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 137 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
 28/07/12 à 18h48
lilianeandree200
Bonjour, Je découvre ce texte magnifique.
Parfois, on vit des histoires dont on sait que les bases ne sont pas vraiment solides mais c'est plus fort que soi. Malgré tout, on a tellement envie d'y croire ! Et puis, évidemment, il arrive un moment où ça fait véritablement souffrir de ne plus se retrouver même pour de brefs instants mais on aura essayé car "après la vie passe et nous restons au bord de la route..."
 11/01/12 à 23h27
capucine37
allez dodo maintenant
 11/01/12 à 23h11


 11/01/12 à 09h50
plein de pensées avant de repartir, travailler , et savoir que se voir sera bon. !Cet après midi je prend les billets pour ce merveilleux voyage...............si places il y a encore !!!!

 08/01/12 à 22h29
capucine37
ce poème mélancolique il m'avait marqué ,il y a longtemps déja ...

Merci de votre empathie et de votre sensibilité qui me touche .

très très émue de vous lire...............
cette branche fragile et pourtant si belle
combien de personnes ont ressentis tout cet Amour entrer en soi........
Alors j'ai entendu cette mélodie, et ces mots de Verlaine

Paul VERLAINE (1844-1896)


"Chanson d'automne
Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon coeur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte."


La vie se mèle inestricablement à la langueur...
Je vous souhaite ce que tous les mots ne sauront traduirent..........
Que la beauté de cet amour, vous porte vers les ailes des anges...................
Touchée ..................
très

 06/01/12 à 16h50
capucine37
 06/01/12 à 16h49
capucine37
avec ce gateau fait-maison pour me consoler et j'en salive déja !

Mais si je suis la reine ,je n'ai pus de roi ...

;-(

Tu es une soeur pour moi !

;-*
 06/01/12 à 16h43
capucine37
tu me traites ;-d ,moi qui ai le coeur comme ton nez...


Cette fièvre-là ,merveilleux souvenir ;sniff,
Tu vois tu me l 'as refilè ton rhume , c'est malin ,une fontaine que je vais sécher dans le mouchoir qu'il a oublié ;-(

;-*
 06/01/12 à 16h09
Xio Alarife
le royaume c'est le gâteau des Rois avec fruits confits et fleur d'oranger... en tous cas comme je le fais...
 06/01/12 à 15h42
Xio Alarife
... t'inquiète, sera stérilisé le royaume, tu peux venir le partager sans crainte espèce d'hypocondriaque !
(nan mais)
http://www.youtube.com/watch?v=FECFb1_YdII
 06/01/12 à 14h30
capucine37
je ne tiens pas à faire de ce com un débat sur notre ,enfin votre histoire personnelle ...

Désolèe de vous décevoir mais votre vision de ma personnalité ne repose sur rien de tangible !

Merci de votre tentative de consolation ,l'important n'est ce pas ,c'est de participer !

Sans rancune .
 06/01/12 à 14h19
deuxpassage
Couper la relation, couper ma réaction ... les symptômes s'accumulent !!!
Ensuite traiter l'autre de sauvage et de barbare dès lors qu'il bouscule un peu et ne joue pas complaisamment le jeu requis est d'une grande facilité bourgeoise.
La barbarie, croyez moi c'est tout à fait autre chose.
Navré de n'avoir su apporter au débat sans vous froisser tandis que vous avez probablement plus besoin de consolations que de contrariétés supplémentaires ;
J'aurai essayé.
On ne réussit pas tout le temps, c'est comme nos histoires hélas.
 06/01/12 à 13h04
capucine37
 06/01/12 à 13h03
capucine37
Rvie d'abriter vos échanges d'idèes.
Ca enrichit tout le monde...

 06/01/12 à 13h00
capucine37
j'assume avoir supprimé votre réaction nocturne que j'ai trouvé agressive et partisane ,à la limite de l'ingérance

Je ne suis pas coutumière du fait ,j'ai du respect quand c'est réciproque et mes coms restent ouverts aux gens civilisés !




 06/01/12 à 12h11
deuxpassage
il semble bien qu'il y ait une incapacité à négocier, et d'abord avec soi même. Ceci par rapport à une vision très limitative et exclusive des histoires ... ca ne produit rien, mais non malgré le temps et les échecs cette vision ne saurait être remise en cause. Tous les procédés sont bons pour échapper à cette vérité, comme par exemple supprimer les réactions.
René Char disait : la lucidité est la blessure la plus proche du soleil !
 06/01/12 à 12h06
C'est toute la question il me semble.. et il faut les comprendre pour les accepter.
qu' avec le secret espoir de la transformer en ressemblance?
c'est aussi perdre le sens du bonheur si fragile
qui ne peut éclore que dans la diversité homme- femme?
 06/01/12 à 02h36
capucine37
de cette chanson et quelle émotion à l'écouter !
Je ne dirai pas le contraire de ce qu'elle dit , juste que pour éviter une souffrance que je sentais venir ,j'en ai précipité une qui me coute autant ...
aucune intention de rien renier ,juste à souffrir de ce qui n'est plus.

 05/01/12 à 22h24
andy partridge22
 05/01/12 à 19h17
capucine37
cette folie -là était douce,je ne reviens pas sur çà ,l'attachement ètait bien -là ,ça deviendra peut etre un bon souvenir quand le choc sera passé...
merci de ton avis
et nous étreind souvent jusqu'à la démence !!!

Très fort ton texte
 05/01/12 à 16h00
capucine37
c'est possible ,pourtant deux ou trois cicatrices ornent mon coeur ,c'est vrai j'étais plus ...
résistante il y a 2O ans !

Bon ,si j'attends 2O ans encore ,je serai bien ...habituèe ,mais plus surement au ciel, et ce ne sera plus le 7ème !
pour toi qui sait surement ce que ça veut dire
 05/01/12 à 15h02
le temps ne guérit pas ces blessures, on s'habitue, c'est tout
à toi
 05/01/12 à 11h32
capucine37
je n'ai ni regrets ,ni remords !
Mon intuition m'a trompèe ,cet homme si agréable et doux n'est en fait pas celui que j'avais idéalisé, j'ai pris cette décision la mort dans l'ame ,lui n'as pas eu ce courage ,mais de quoi sont faits ces hommes qui ne veulent renoncer à rien tant que ça leur plait?

qui offre l'amitié pour ne pas avoir à assumer la rupture ,qui font croisade pour les amours multiples quand ils ont juste envie d'amènager une amitié ...amoureuse .
Je ne peux etre l'amie d'un homme que je ne reconnais plus ce serait faire offense à mes sentiments pour lui ;à lui aussi .
Je suis sidérèe par la faculté qu'ont certains hommes à "gérer" l'aprés avec méthode ,comme si la locataire actuelle ayant donné son congé, il était urgent de remettre l'appart en état.

Je suis amère ,blessèe ,,pas guérie de ces sentiments que j'éprouve encore...et prévisible ,il l'a compris ...

Feudouce ,j'ai rendu mon cadeau oui ,cette annèe ,le Père Noel n'as pas été sympa ,j'ai eu tort d'y croire encore !

;-(





ne regrette pas d'avoir croqué ces fruits

Je fais confiance à ton intuition,
tu as sans doute senti qu'il était temps de changer de registre
et que cette histoire devait se transformer

Tu sentiras aussi
quand il sera temps de renouer en amitié.
Lui est déjà prêt je crois ...
deuxième rencontre et tu demandais la suite et
c'est pas moi qui ai donné la réponse
mais faut un peu d'intuition,et aujourd'hui
je peu dire qu' une belle amitié y est née
comme car comme dit la chanson
"entre l'amour et l'amitié...""
c'est pas facile de passer de l'un à l'autre
mais la vie n'est jamais facile n'est ce pas?
 04/01/12 à 16h00
deuxpassage
que je revienne commenter deux fois c'est normal j'ai un peu l'esprit d'escalier
il y a une dimension bien dite et bien vue, c'est cette histoire de difficulté à rester amis avec ces parcelles d'instants accrochées ça et là ..
totalement ce qui se passe dans mon cas. ach !
 04/01/12 à 15h27
Xio Alarife
... j'ai pas choisi le plus facile, mais bon... l'est beau, et puis, les autres... tu les écouteras après ?
 04/01/12 à 15h26
capucine37
Cette langue dont je suis construite pour moitié à des accents qui me vont au coeur ...



 04/01/12 à 15h14
Xio Alarife
 04/01/12 à 11h10
capucine37
de cet hommage que vous nous rendez ,ça fait chaud au coeur et votre amour de la femme en général est un cadeau précieux .

.
 04/01/12 à 11h05
capucine37
de t'etre remise sur le chantier de la traduction !
J'ai compris le message et c'est plein d'enseignement , ta croyance en l'etre humain est une force ,je la perd parfois...

et mes pas s'arrétent ,et le chemin s'efface .

 04/01/12 à 08h48


Mesdames ; Je vous souhaite de trouver ou d’avoir trouvé le compagnon qui vous donne l’amour de vivre et le désir.. Accompagné du plaisir d’être belle de cœur et de corps. BN (restés féminines même un peu sexi, c’est loin d’être vulgaire et sa vous est tellement revalorisent)
Pour vos soirées nostalgiques ou cafardeuses, écoutez l’album « le régime de l’amour » de Gérard Morel et vous m’en direz des nouvelles.
Sur ceux mes sincères amitiés et merci pour vos existences Gégé


 04/01/12 à 07h03
Lisa6000
Ce poème est un poème d'espoir
il n'y a pas de chemin tracé nous dit le poète,
ce nous qui le faisons ... en marchant.

 04/01/12 à 00h35
Lisa6000
tu avais posté une traduction. C'est la même chose, dite à peine différemment.

 04/01/12 à 00h24
Lisa6000
C'est un beau poème de A. Machado

Tout passe et tout reste
Mais notre destin est de passer
Passer en faisant des chemins
Des chemins sur la mer

Voyageur, ce sont tes empreintes
Le chemin, et rien de plus
Voyageur, il n'y a pas de chemin,
On fait le chemin en marchant

Et lorsque l'on regarde derrière
On voit le sentier que plus jamais
On ne foulera de nouveau
Voyageur, il n'y a pas de chemin,
Seulement, un sillage dans la mer...

et je nous re poste la version chantée par Joan Manuel Serrat

http://www.youtube.com/watch?v=Lj-W6D2LSlo

Je crois infiniment en l'être humain

 04/01/12 à 00h08
capucine37
le hasard ,oui ,va savoir quand il frappe de la meme façon...

 04/01/12 à 00h03
capucine37
tiens ,j'avais pas fait le rapprochement!Suis allèe relire votre texte et vous savez quoi ...je me rends compte que ma fois y a qque chose !
mais avec des raisons plus évidentes dans mon cas ...
ben quoi ,je vais pas dire du mal de moi non plus

merci de votre passage .
 03/01/12 à 22h08
no more coment.
 03/01/12 à 21h48
deuxpassage
et après on se ramasse sur le quai :-c

c'est un peu le pendant de mon texte sur la pfuiit attitude ça ou je me trompe ?
 03/01/12 à 19h04
capucine37
contente que tu apprécies ,ton souhait tombe à pic

Meilleurs voeux à toi également et santé aussi

 03/01/12 à 18h55
merci capucine,,, je te souhaite tout le bonheur possible pour 2012
bisousssssssssss
 03/01/12 à 18h51
capucine37
tu peux me dire son titre et me dire s'il est encore sur ta page ?

Je peux peut etre te fournir l'info sur le mien si tu précises le titre ...

Merci de ton compliment ,on a tous des belles choses à dire tu sais !

bises

 03/01/12 à 18h42
Je me suis fait plaisir à lire ce texte en espagnol et à haute voix... même s'il me laisse un peu de mélancolie.. Il est très beau dans sa langue..
 03/01/12 à 17h57
d'avoir tenté un texte sur le même sujet
et tu avais réagi en disant qu'il manquait...
une info...pour mieux comprendre
j'ai pensé la même chose en lisant ton conte de noël
qui est bien plus beau
bravo capucine et bonne année à toi et à tes amis com
qui sont si attentionnés et émouvants parfois daniel
 03/01/12 à 14h29
J'avais bien pensé à traduire mais, les traductions....toujours assez approximatives, ôtent tout le charme d'une poésie ... Là, je dois reconnaître que Monsieur Google ne s'est pas mal défendu.....
Pour Juarroz ce n'est pas mon « poète préféré »...je l'ai découvert grâce à un autre poète masqué
( non, .... ce n'est pas Zoro )....qui pratique avec brio le grand art de naviguer en eau trouble, pavillon habilement dissimulé !

Bien entendu, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite...Je vous bise toutes
 03/01/12 à 14h12
capucine37
ah c'est toi la traductrice ,merci !
bon je vais chercher dans mes archives
Bises
 03/01/12 à 14h08
capucine37
oui ,une belle histoire , ce sont justement celles-là qui font des bleus à l'ame...
enfin ,bref ,je suis amère mais pas désespèrèe ,j'avais pris le risque de cette issue ,plus dure est la chute des coeurs trop confiants .

ta conclusion me questionne ,mais le sien ést en cours de ...réorganisation .

 03/01/12 à 14h00
sos traducion, me voilà, Gesuina, t'es zentille, mais j'ai fait allemand 2e langue...heureusement que j'ai mon pote Google !
Alors, c'est de ton poète préféré, Gesuina, Roberto Juarroz (1925-1995) – Octava Poesía Vertical (1984)



"Le centre de l’amour
ne coïncide pas toujours
avec le centre de la vie.
Alors ces deux centres se cherchent
comme deux animaux attristés.
Mais presque sans jamais se rencontrer,
car la clé des coïncidences est autre :
c’est naître ensemble.
Naître ensemble
comme devraient naître et mourir
tous les amants."

Capucine, à ton service !
(et pis si tu pouvais me répondre sur fb ou à mon adresse...)
 03/01/12 à 13h54
capucine37
merci de cette attention que j'aimerais pouvoir apprécier vraiment par une traduction ,car
je suis d'origine espagnole mais ne le parle pas ;-(

Les hommes peuvent etre délicats sur" le terrain" et on ne va pas le leur reprocher... ,mais leur ruse n'a d'égal que la pugnacité qu'ils mettent à se défiler au quotidien ...le leur de préférence !

Pas prete à répondre à une nouvelle sollicitation ,à moins de montrer une patte plus blanche et moins...sollicitée !

;-(

Quelle qu'en soit la fin, quelle chance d'avoir vécu cette belle histoire...
une belle page dans ta vie...
d'autres s'ouvriront encore,...
comme un feuilleton, la vie est faite de plein d'épisodes qui se suivent mais ne se ressemblent pas...
Les belles histoires d'Amour laissent toujours des bleus à l'âme...
M-J... je te souhaite plein de bonheur pour 2012 et un bel amoureux sincère pour panser ton cœur blesser.
Parfois, il m'arrive de penser que certains hommes ont peur du bonheur...
*****
d'une autre capucine
"El centro del amor...

El centro del amor
no siempre coincide
con el centro de la vida.
Ambos centros se buscan entonces
como dos animales atribulados.
Pero casi nunca se encuentran,
porque la clave de la coincidencia es otra:
nacer juntos.
Nacer juntos,
como debieran nacer y morir
todos los amantes.......
Même si le temps ne fait pas tout.....il nous permet de regarder au loin......au loin ou il y a certainement un être délicat qui n'attend que vous....
 03/01/12 à 12h13
capucine37
merci à vous de votre ressenti !

ne pas ou ne plus réver ,je sais plus ...

 03/01/12 à 12h08
Touché en plein coeur
 03/01/12 à 11h05
capucine37
 03/01/12 à 11h03
capucine37
coucou toi !
merci de ton opportune contribution ...
si tu peux me filer 2tubes de baume d'avance ,faudra bien çà pour camer les élancements !
au moins ;-(

 03/01/12 à 10h57
capucine37
merci de ton attention,la traduction est arrivée ,les paroles sans fards ,tu as fait un choix sans faille ...

ps ;j'espère que tu as retrouvé la tranquillité sur le web (clin d'oeil)
;-*
 03/01/12 à 10h51
capucine37
tu es un ange !
C'est si vrai ,quand on en est pas encore à regarder devant ,mais figèe sur ce qu'on porte en soi ,et que l'autre déja a repris sa vie ...

j'aime ce poème qui sonne dans ma tete comme un glas , la fin inéluctable d'un parcours désormais solitaire .

Le soleil est là ce matin ,fidèle et généreux ,comme toi Mitsy !

belle année à toi malgré tout

 03/01/12 à 09h11
j'ai touvé cette traduction des vers de Machado :

"Cheminant, là sont tes traces,
le chemin, et rien de plus ;
cheminant, il n'y a pas de chemin,
le chemin se fait en marchant.
En marchant se fait le chemin
et à tourner le regard en arrière
on voit le sentier qui jamais
à nouveau ne sera foulé.
Cheminant, il n'y a pas de chemin,
rien que des sillages dans la mer "

http://escaminando.blogspot.com/2009/11/caminante-no-hay-camino.html

bon matin, ma belle !
 03/01/12 à 07h40
Lisa6000
Je file maintenant, si pas d'autre contributeur/trice dans la journée
je poste la traduction tard ce soir.

bonne journée!

 03/01/12 à 03h43
capucine37
qui est douce ,meme si je ne sais pas la traduire ,je devine qu'elle parle au coeur !


;
 03/01/12 à 03h38
capucine37
oui ,il est plus difficile encore de se séparer quand beaucoup d'affinités sont présentes ,et
comment faire taire le coeur pour écouter la raison ?

On sait que les femmes ont ce courage de partir ,on ne sait pas ce que ça leur coute...
 03/01/12 à 02h45
Lisa6000
http://www.youtube.com/watch?v=Lj-W6D2LSlo

Vers d'Antonio Machado:

Caminante, son tus huellas
el camino y nada más;
Caminante, no hay camino,
se hace camino al andar.
Al andar se hace el camino,
y al volver la vista atrás
se ve la senda que nunca
se ha de volver a pisar.
Caminante no hay camino
sino estelas en la mar.

.. cette évidence, on n'a rien à en dire, il n'est que de la vivre. Vous la racontez si bien que vous faites resurgir en moi les souvenirs de ces bonheurs de la rencontre et de l'amour.
Merci pour ces évocations !
Sortir de l'évidence, un passage à gué bien délicat en effet. Mais pour l'amour ... n'est ce pas un joli défi !
 02/01/12 à 22h07
capucine37
qui vous etes arrétés sous ce com ,vous m'avez fait du bien !
Bonne soirée et douce nuit ...
 02/01/12 à 22h04
capucine37
merci !
Reviendras le temps du sourire...
 02/01/12 à 21h59
aupaysdejuliette
 02/01/12 à 21h49
capucine37
t'as donné toi aussi ,merci de ton empathie , et de ta générosité !
;-*
 02/01/12 à 21h47
capucine37
on pourrait dire aussi : sur les branches d'amour poussent des fruits défendus qui ont le gout de la passion.

L'amertume c'est le chagrin ,la douceur c'est ce qu'il m'a été donné de vivre ensemble ...

Les fruits autorisés ,ben ils sont plein de noyaux indigestes , ils m'ont fait mal au coeur plus encore ....

 02/01/12 à 21h34
ca me fait mal... comme si c'était moi..

poussent les fruits de la passion qui ont un goût de defendu.

Un peu d'amertume mais beaucoup de douceurs dans ce texte.

*****
 02/01/12 à 21h08
capucine37
merci !
Faut que je prenne des cours d'informatique avec qqu'un de patient !
 02/01/12 à 20h57
capucine37
Oui ,faudra du temps ,faut déja que je sorte le chrono !

 02/01/12 à 20h57
 02/01/12 à 20h51
capucine37
;-( ,quel gentleman !
 02/01/12 à 20h48
capucine37
c'est là qu'il a toujours été et restera ...
 02/01/12 à 20h37
Difficile de ranger "ça" dans la boîte à souvenirs ... maintenant tout au moins

 02/01/12 à 20h36
comme toi, j'apprécie l'extrème délicatesse de la réac de 20h 01 !
 02/01/12 à 20h34
 02/01/12 à 20h26
capucine37
t'inquiètes ,chacun son ressenti et puis tu connais la chanson de Françoise Hardy "fuir le bonheur de peur qu'il se sauve "...
et c'était plus le bonheur ,il était en sursis déja !
Un lien pour Françoise ,j'sais pas faire ?
Merci .
 02/01/12 à 20h14
capucine37
t'pourrais ete poli dis donc ;-D
N'empeche ,mais c'est son choix ,elle adit aurevoir qd meme, reviendra p'tete
Je crois que la vie et moi on s'entend pas bien !!!
 02/01/12 à 20h01
Merhappy est partie...
ça aussi ça me fait un bleu à l'âme.
 02/01/12 à 18h45
capucine37
Merci de votre appréciation sur mon écriture ,toutes les femmes ont eu à prendre ce genre de décision,ou presque ,un jour ...

Reste que ça fait mal ...

Et que ma fois ,le temps ne guérit pas de tout ,pas tout de suite en tout cas.

 02/01/12 à 18h28
.....et bouleversant ….tout en retenue, finesse et pudeur …. comme je vous comprend…...Le temps fera son oeuvre …..certes, mais que de larmes ….et ce pauvre coeur que l'on écrase en espérant la sérénité.... ;
Bon courage et belle année....malgré tout.....
 02/01/12 à 17h17
capucine37
on a des points communs alors ?
 02/01/12 à 16h41
Itinerrance
 02/01/12 à 16h36
capucine37
pour l 'ivresse dans l'immédiat ,je vais compter sur un alcool doux ,c'est plus dans mes gouts...
 02/01/12 à 16h33
capucine37
juste parce que je te connais ,je vais sourire de ton intervention ...

Tu ne voudrais pas en plus que je prenne ton calendrier ?
 02/01/12 à 16h28
capucine37
Je n'ai pas de ressentiment ,enfin si peu ,ne me reste que de l'amour ,tu vois c'est ce qui complique...
bon ,ben ce sera un amireux jusqu'à ce que le temps efface les empreintes méme
ainsi sera plus doux le renoncement.
Merci à toi ...
 02/01/12 à 16h17
capucine37
je sais qu'il y a des douleurs plus grandes ...
j'en ai conscience ,et l'heure viendra qui sera un apaisement et une richesse .
Merci de vos souhaits ,les miens en retour.
 02/01/12 à 16h09
capucine37
l'avenir le dira ...
 02/01/12 à 16h05
capucine37
merci de tes voeux !
Pour l'euphorie ,faudra attendre un peu ...

;-(
 02/01/12 à 16h01
capucine37
merci !
A trés bientot .
 02/01/12 à 15h59
capucine37
on est obligé des fois de prendre des décisions que le coeur n'admet pas et plus fort est le chagrin .
Ces moments ne sont pas des souvenirs ,mon présent est fait d'eux ...
Ils le deviendront par la force des choses ,le temps deviendra le maitre d'oeuvre
Ce n'était pas un coup de foudre ,c'était une évidence ...

 02/01/12 à 15h41
bien sûr
 02/01/12 à 15h40
qu'importe icaire pourvu qu'on ait l'ivresse ?
 02/01/12 à 15h12
...." les pages dorées d'une belle histoire d'Amour ne se tournent pas sans délicatesse tellement elles sont precieuses ".
Le temps ne guerit certe pas tout mais, sans ressentiment, il fait que perdure a jamais cette emprunte indélébile de la douceur d'un partage.
Meme si tu n'es pas encore prete a etre son amie il saura attendre; j'en suis sûr.....
 02/01/12 à 14h26
botticella

Très beau texte chère capucine.

Rien n'est simple, ni la vie, ni l'amour, ni la fin de toute chose.

Saisir quelques filaments de bonheur et les garder pour toujours.

Mes souhaits sincères pour vous.






 02/01/12 à 13h58
etoiledemer89
Fleur aux belles couleurs intenses et au plus beau rose... comme le rose de la vie quand le soleil est présent, quand le cœur bat d'amour, quand l'espoir nous remplit... et que nos yeux brillent d'émerveillement....
Il fera toujours beau demain, il y'aura ce grand soleil, tantôt doux, tantôt brûlant... et de l'Amour... tant que le cœur bat... que pour aimer...
On tombe et on se relève toujours plus fort.
Une Capucine au grand cœur et aux beaux rêves s'émerveillera encore et encore...
 02/01/12 à 13h47
n'ont rien à voir avec l'âge, malheureusement! Coups de foudre et douleur sont les mêmes qu'à 20 ans! Juste faire confiance au temps....et s'abreuver des bons souvenirs...

pour me guérir de m'etre approchèe de si prés de l'astre ,ai oubié Icare ...
 02/01/12 à 11h41
pour une chercheuse de soleil comme vous êtes il est écrit que vous sortirez de l'ombre et que votre coeur connaîtra un nouveau printemps, en tout cas je vous le souhaite en toute amitié
 02/01/12 à 11h38
capucine37
je ne la perçois pas aujourd'hui ,le ciel est gris à Nimes ,mais ça va s'arranger ,je fais confiance au soleil ...
 02/01/12 à 11h26
Il reste la lumière.
Des rais d'exception...que rien ne peut éteindre.
 02/01/12 à 11h14
capucine37
ta perception des choses me touche particulièrement et je vais avoir besoin de ta sagesse.
Tu me connais bien et ne m'as jamais fait défaut...
 02/01/12 à 11h07
capucine37
ta sobriété m'en dit long...
 02/01/12 à 11h05
capucine37
j'ai fait confiance à mon instinct ,c'est qqu'un de particulier et d'aimable et il le restera de toutes façons ...
joie intense...l'Arbre de Vie de votre nid occupé à deux continue de vibrer de vous avoir porté...bercé...même si le nid ne résonne plus de vos échanges amoureux...Bises :
 02/01/12 à 11h01
capucine37
mais contrairement à la déco ,il me faudra bien accepter les couleurs de mon choix ,avant de passer à autre chose ,et j'ai encore du mal à changer les meubles de place ...
 02/01/12 à 10h57
 02/01/12 à 10h57
apeutpasdurer
 02/01/12 à 10h57
capucine37
dur ,tellement de renoncer à l'avant, impossible encore d'etre dans l'aprés ...
Le manque de l'autre ,je le redoute ,incorrigible amoureuse je suis .
tu vois ce que c'est toi aussi .
 02/01/12 à 10h54
chacun ses goûts...
Commencer par une porte vitrée pour le voir arriver,
Décorer le couloir pour un accueil chaleureux,

Les souvenirs en communs se chargerons du reste !
 02/01/12 à 10h51
On sait à l'avance que ça fera mal quand ça s'arrêtera, mais si on voulait se préserver de toute douleur, autant vivre dans un cloître.
Tu sais aussi, comme moi, qu'il n'y a que le temps pour adoucir le chagrin et il faut du temps au temps....
 02/01/12 à 10h49
capucine37
les femmes tu le sais son plus nuancèes ,j'ai pas commençé l'aménagement c'est çà ...
merci de ta compréhension champion .
 02/01/12 à 10h44
capucine37
en fait ,on se laisse emporter par les sentiments alors qu'on voulait une histoire plus simple,on est ainsi faits et l'age ne fait rien à l'affaire .
 02/01/12 à 10h39
capucine37
pas sure ,suis peut etre repartie pour 20 ans ...
 02/01/12 à 10h37
capucine37
un jour ou l'autre ,il arrive cela ,et l'on ne peut pas dire qu'on ne le savait pas ,simplement ,on avait oublié combien ça fait mal...
Tu te souviens ?
Merci de cette connivence .

Amis ou Amants ?
Difficile de lutter contre la force de l’aimant…
Nous étions dans le doute continuellement
J’ai peur de l’après …disais tu en soupirant…
Je répondais en grimaçant !! Je ne supporte plus l’avant…
Nous décidâmes donc, d’être amis, dorénavant…
Mais, cela ne fut pas satisfaisant !!
L’après était à la hauteur de l’avant…
Et le manque permanent de l’autre nous sépara définitivement…
je peux comprendre... mais attendre pour devenir amis j'ai plus de mal.
Même s'il faut sans doute aménager quelques étapes.

 02/01/12 à 10h26
L'arbre de l'amour... celui auprès duquel on se sent protégée, aimée..mais attention aux ailes.
Capucine
 02/01/12 à 10h24
capucine37
peut pas dire autrement
 02/01/12 à 10h15
On se fait mal en sautant de la branche, mais on n'hésitera pas à grimper la prochaine fois, c'est comme ça.
 02/01/12 à 10h15
qui me touche particulièrement. Il sort tout droit d'un coeur plein de larmes, mais aussi rempli de cet amour d'autant plus intense qu'il y avait des obstacles.
Pour avoir vécu cette situation, je sais qu'il n'est pas facile de passer de l'amour à l'amitié quand le chagrin est au milieu.
Je comprends rien aux femmes !!!!
 02/01/12 à 10h13
stellabystars
mais pas coulée !!!
 02/01/12 à 10h00
capucine37
je suis touchée ...

 02/01/12 à 09h50
stellabystars
*****
 02/01/12 à 09h46
Reverrance