1. Créez vos listes d'oeuvres et d'artistes préférés parmi + de 2 millions de références.
  2. Partagez vos goûts, émotions, réactions en cinéma, musique, lecture, médias.
  3. Rencontre des femmes et des hommes qui partagent vos passions.
Je lui envoie
une dédicace
Je l'ajoute
à mes amis
Je lui écris
Je chatte
avec lui
Identité nationale
 Identité nationale
rediger un nouveau commentaire sur Daniel Russo
catégorie : critique ou information sur l'oeuvre ou l'artiste
corps du commentaire en taille petitecorps du commentaire en taille moyennecorps du commentaire en taille grandeimprimer ce commentaireenvoyer ce commentaire à un ami
Antenne 2 diffuse demain soir un téléfilm de Jacques Renard intitulé Le Doux Pays de mon Enfance, que je vous invite chaleureusement à regarder.

Déjà diffusé sur Canal +, ce film a été tourné il ya cinq ans environ alors que l'expression "Identité Nationale" n'avait pas encore fait flores dans le langage de nos gouvernants.

Et pourtant, c'est très exactement de cela - et de rien d'autre que cela - dont parle ce très beau film. De l'attachement que portent certaines personnes à leur pays, à la culture de leur pays dont ils se font à la fois les dépositaires et les ambassadeurs. Et de l'arrachement qui est le leur lorsque des pouvoirs sans morale tentent de les déposséder de leur identité et donc de leur existence même.

Je ne vous dirai rien de l'histoire, vous laissant découvrir le parcours étonnant, et en grande partie véridique, du personnage interprêté par Daniel Russo.

J'ajouterai juste un hommage à cet acteur qui, à l'instar d'une Isabel Otero, fréquente assidûment nos écrans de télé pour y déployer une palette d'une étendue considérable. Le cinéma ne les fait pas tourner, ou si peu : tant mieux pour le petit écran qui trouve là des acteurs d'une sincérité et d'une humanité bouleversantes.

Daniel Russo avait trouvé son rôle le plus émouvant, pas le plus connu ni le plus spectaculaire, car tout entier dans la retenue, dans Du côté de chez Marcel où il jouait le mari d'Isabel Otero.
Ici, il atteint des sommets d'intensité émotionnelle et vous seriez bien avisés de ne pas tenir trop éloigné votre stock de mouchoirs.

Et quand vous aurez vu le film, je suis certain que vous aurez envie d'en conseiller la vision à quelques-uns de nos politiques, par exemple à celui en charge de notre beau ministère de l'Identité Nationale ...


Partager sur Facebook
réactions : 7
lectures : 2962
votes : 3
Publier sur   Partager sur Facebook  Partager sur Google  Partager sur twitter 
Voici les 7 dernières réactions à ce commentaire
 Date
Titre (cliquez pour lire)
Rédacteur
Dommage qu'on ne le voie surtout que dans des téléfilms.
C'est un peu l'oublié du "grand" cinéma.
Merci pour l'info et bises de la Chris.
 24/03/09 à 18h23
 24/03/09 à 18h02
pedrolito94
Pas mal comme film, je l'ai vu, Russo joue un immigré d'origine maghrébine si je me souviens bien. Russo je l'ai vu dans un fim de Baffie pas si mal, Les clés de bagnole, un titre approchant... Un acteur intéressant c'est vrai, on le voit pas au ciné... presque pas, si ?
 24/03/09 à 15h33
folleavoine
je prépare les plateaux télé
 24/03/09 à 15h22
Pour avoir vécu à l'étranger (et pourtant très bien) force m'est de reconnaître que je suis attachée à la France, ou à un "paysage" familier, je ne sais pas.

Chouette commentaire. Merci Borzage.
 24/03/09 à 15h10
jakie
Vos critiques de qualités manquaient à PCC.

Merci je ne promtes rien, mais si j'y pense je le regarderais.

Bonne journée